Dystopie

Divergente,Veronica Roth

divergente

Editions Nathan
Publié en 2011
430 pages
16,90€


4ème de couverture :

Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d’une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.
Mais Tris a aussi un secret, celui qu’elle a caché à tout le monde parce qu’elle a été averti qu’il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l’aider à sauver ceux qu’elle aime. . . ou pourrait la détruire.


Ce que j’en ai pensé

Je ne vais pas vous le cacher, ce livre est un pur coup de coeur livresque. Je n’arrête pas d’y penser et j’ai du mal à lui trouver de défaut, d’ailleurs je n’en ai pas à vous présenter, cet article sera purement positif. Alors oui, je viens de découvrir le livre, je suis un peu en retard sur cette saga/trilogie. J’ai déjà vu le film avant, donc je connaissais l’histoire.
J’ai totalement adhéré au personnage de Tris, c’est une jeune femme très courageuse, un peu trop des fois, mais il le faut bien. Au début du livre, on la prend pour une fille incapable, faible et naïve mais au fur et à mesure des pages, elle évolue et on se rend compte qu’elle est forte et on ne peut que l’aimer.
J’ai beaucoup aimé le fait de diviser la population en faction, mais je me pose quand même beaucoup de questions comme « comment ils en sont arrivés là » et tout ce qui concerne le reste du monde. Mais le fait est qu’il faut se concentrer dans ce Chicago (USA) et oublier tout le reste. Il faut penser que le peuple est enfermé à l’intérieur de la ville, pour sa protection.
Il y a quand même un point sur lequel j’aimerais être éclairé : pourquoi n’y a t-il que peu de Divergent ? Pourquoi la plupart des gens ne peuvent pas être gentil, sincère, intelligent, courageux… C’est des qualités qu’une personne peut avoir sans problème, sans que ce soit rare. Mais bon, je trouve quand même que c’est une très bonne invention et je suis épatée devant tant d’imagination. Je suis définitivement une adepte de ce genre de livre et de dénonciation à travers une oeuvre.
—-
Il faut aussi penser à interpréter ce que Veronica à chercher à dénoncer (comme Suzanne Collins dans Hunger Games). La situation dans laquelle ils se trouvent au début du livre, c’est à cause de la guerre. Surement que les hommes n’ont pas été d’accord pour la gouvernance du monde, des religions et il a fallut tout recommencer. Sauf que l’homme est de nature belliqueuse, il aime faire la guerre. On ne peut pas rester dans le contrôle indéfiniment.
C’est pour ça que j’aime découvrir la vision de personnes à travers des livres, savoir comment ils penseront notre futur proche, si les humains ne réagissent pas avant. Il y a beaucoup trop de tension entre nous. Bref, je ne vais pas me lancer dans ce genre d’argumentation. J’ai juste adoré le monde présenté dans ce livre, et les personnages.
Tobias est un homme tellement fort et tellement craquant… Je fonds à chaque fois. Il peut être froid comme aimant, et c’est juste une personne formidable. J’aimerais trouver un Tobias en sortant de chez moi tout à l’heure. J’aime sa mentalité, sa façon d’agir et de penser. Il est casi-parfait (oui casi, parce que personne n’est parfait et je soutiens cette idée).
Pour conclure, ce livre a été une incroyable découverte, j’attendais beaucoup en lisant ce livre et je n’ai pas été déçu. Une très bonne surprise. A lire absolument.

10 / 10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s