Érotisme·New Adult

After, tome 3, Anna Todd

103_0692.JPG

Editions Hugo Roman
Publié en mars 2015
463 pages

17€

Divider-5-1 - copia

Résumé

Au moment où Tessa s’apprête à prendre la plus importante décision de sa vie, son père, absent, réapparaît, désireux de réparer les pots cassés. Ce retour inattendu est loin d’enchanter Hardin, pour qui le pardon ne s’accorde pas si facilement. Lorsqu’il apprend que Tessa envi­sage d’accepter une proposition qui l’éloignera de lui, Hardin tente le tout pour le tout, au risque de saboter leur relation. Ébranlée dans sa conviction que leur amour triompherait de toutes les épreuves, Tessa ne peut s’empêcher de douter. Parviendra-t-elle à sauver Hardin de ses démons, ou sera-t-elle terrassée par eux?
Divider-5-1 - copia

Ce que j’en ai pensé 

J’avais mis très longtemps à lire le second tome et j’espérais que ce tome-ci soit meilleur. C’est vrai que j’ai un peu mieux aimé, mais ce n’est pas non plus le meilleur. Je crois que le premier reste le meilleur de tous. Mais bon, après je n’ai pas lu les deux suivants donc je ne peux pas trop juger maintenant. Malgré le manque de passion dans ce tome-ci comparé aux anciens, j’ai quand même beaucoup aimé le lire. Retrouver Hardin m’a fait un bien fou !
On retrouve Tessa et Hardin où nous nous étions arrêté au tome 2, c’est à dire avec la rencontre du père de Tessa. Elle ne parle plus à sa mère, mais avec l’arrivée de son père, elle aura toujours un autre parent sur qui s’appuyer. Enfin pas tellement, puisqu’elle ne le connait pas, elle ne se rappelle de lui que comme d’un alcoolique, et d’ailleurs c’est toujours le cas. Mais en plus, c’est un « clochard », pour utiliser les mots de Hardin. Celui ne l’aime pas trop au départ, il ne voit en son père qu’une personne cherchant à voler et à abuser de l’hospitalité de sa fille mais par la suite on va voir qu’il va tisser un peu de lien avec son beau-père. A la fin de l’histoire, on va se retrouver encore une fois sur le cul, on va apprendre quelque chose qu’on n’aurait jamais soupçonné. Enfin, pour ma part en tout cas. J’étais vraiment choquée mais je pense que cette histoire aura rapprochée Hardin et Tessa.
On a tout d’abord Tessa, qui est une jeune fille en première année à la fac, dans l’Etat de Washington. Elle a toujours aimé la littérature et d’ailleurs elle travaille dans une maison d’éditions, dont le président s’avère être un ami du père d’Hardin. Tessa n’est plus aussi naïve qu’elle ne l’était dans les tomes précédents, et c’est beaucoup plus agréable pour nous les lecteurs. Elle commence à s’affirmer et à penser autre que Hardin. Mais malheureusement, elle se voit muter à Seattle, alors qu »Hardin veut retourner à Londres, d’où il est originaire.
Hardin a gardé son caractère maintenant légendaire, à savoir un garçon mystérieux et buté, qui n’en fait qu’à sa tête, même s’il doit en passer par le mensonge et donc blesser ceux qui l’aime. Mais je dois dire qu’il a fait des efforts depuis le premier tome, il n’est plus aussi « connard » qu’il ne l’était. Mais je dois avouer que j’adore quand il fait son capricieux. C’est Hardin, et on ne le changera pas pour si peu. Mais c’est vrai qu’ici, on a vu son côté égoïste car il ne veut pas que Tessa parte. Il a fait quelque chose de vraiment horrible, d’ailleurs j’ai réussi à le découvrir avant Tessa, je suis contente, parce que je me fais souvent surprendre avec ce livre. Comme avec la fin par exemple.
On a un nouveau personnage qui apparaît, Lilian, et on l’identifie tout de suite à Tessa, d’ailleurs Hardin aussi. Elle est lesbienne et sort avec une fille qui s’appelle Riley et qui ressemble comme deux goutte d’eau à Hardin au niveau du comportement. Lilian va essayer d’aider Hardin avec Tessa, mais bien évidement celui-ci ne va pas l’écouter, où alors il va ressortir à Tessa une phrase que cette fille lui avait dit et ça va blesser Tessa, parce qu’Hardin l’avait mal compris.
Enfin, il y a Zed, et je dois avouer que je n’ai jamais vraiment beaucoup aimé ce personnage, je l’ai toujours trouvé faux, que l’image qu’il veut donner de lui ne colle pas à son physique et à ses amis. Mais pourtant, je dois dire heureusement qu’il était là pour la fin du livre.

J’aime toujours beaucoup cette histoire, même si j’ai trouvé que ce tome manquait pas mal de passion entre nos deux héros. On retrouve un Hardin égoïste mais touchant, et une Tessa décidée et perdue à la fois.

 

8 / 10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s