Mes films d’avril 2020 : des re-visionnages

Ce mois d’avril, j’ai regardé 10 films et 1 documentaire. Je vous en parle rapidement dans cet article. Il y a casiment que des films que j’avais déjà vu, j’avoue que j’ai pas mal fait des revisionnages. Et vous, quels films avez-vous regardé en avril ?

DIVERGENTE (2014), de Neil Burger. Avec Shailene Woodley, Theo James, Ansel Elgort. Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq clans. À seize ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitude n’est pas concluant : elle est `Divergente’. Les Divergents sont des individus rares n’appartenant à aucun clan et sont traqués par le gouvernement. Dissimulant son secret, Tris intègre l’univers brutal des Audacieux dont l’entraînement est basé sur la maîtrise de nos peurs les plus intimes. Mon avis : J’ai eu envie de revoir ce film suite à ma lecture du livre Quatre. Ce n’est toujours pas une surprise, j’adore ce film et le premier reste le meilleur pour moi. La naissance entre la relation Tris-Quatre. La présentation de la société, de l’univers crée. L’intrigue.

.

.

MONEY HEIST (2020), de Luis Alfaro. Avec Úrsula Corberó, Miguel Herrán, Álvaro Morte. Ce documentaire explique pourquoi et comment « La casa de papel » a déclenché une vague d’enthousiasme mondiale pour un groupe de voleurs et leur professeur. Mon avis : En tant que fan de cette série, j’étais obligée de voir ce documentaire. Il nous apprend beaucoup de choses sur le tournage de la série, sur son évolution et sur les acteurs. On rentre dans les coulisses de tout ce phénomène, on comprend comment la célébrité de la série s’est effectuée et qu’il s’est joué de peu.

.

.

.

LA TERRE BRULEE (2015), de Wes Ball. Avec Dylan O’Brien, Ki Hong Lee, Rosa Salazar. Thomas et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi, rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de Wicked. Le monde qu’ils découvrent à l’extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l’Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d’obstacles inimaginables. Mon avis : Mon avis ne change pas sur ce film, j’aime beaucoup l’univers crée, les images et l’intrigue. Et je suis fan de Minho, beaucoup plus que de Thomas, qui m’énerve parfois.

.

.

.

.

TWILIGHT 4&5, de Bill Condon. Avec Kristen Stewart, Taylor Lautner, Robert Pattinson. Avez vous vraiment besoin d’un résumé? Je ne crois pas. J’ai regardé ces deux films en avril, mais j’ai vu les autres en mars. J’aime beaucoup les 3, 4 et 5ème films. Mon favori est le 3, je l’adore, surtout grâce à la relation Bella-Jacob. Par contre, le 1er film est un enfer, je le trouve en total désaccord avec tous les autres, notamment au niveau de l’image bleuté tout au long, avec une ambiance terne, morne et pas joyeuse, comparé aux autres. Je suis consciente que le thème est les vampires, mais ça ne justifie pas le fait qu’il soit différent des quatre autres. Et surtout, Belle a un comportement vraiment trop bizarre dans le premier film.

.

.

LES FILMS ROUGE RUBIS (2013), de Felix Fuchssteiner. Avec Maria Ehrich, Janine Niewöhner, Laura Berlin. Gwendolyn Shepherd, jeune Londonienne de 16 ans, a le don de voir les fantômes, mais garde cela secret par crainte de passer pour folle. Dans sa famille, certains membres possèdent un gène qui leur permet de voyager dans le temps, mais tout le monde est persuadé que, dans sa génération, c’est sa cousine Charlotte qui a hérité de ce pouvoir. Mon avis : J’ai regardé les 2 premiers films beaucoup de fois car il s’agit de l’adaptation de ma trilogie favorite. Mais c’était la 2ème fois que je voyais le 3ème, car j’avais été très déçue lors de ma découverte quand il est sortie et que je n’ai pas compris les choix de réalisation et de scénario. Mais après avoir revu ce film avec un nouveau regard car je savais déjà à quoi m’attendre, j’ai beaucoup plus apprécié le film et même s’il ne relève pas le niveau des deux autres car le rythme change, l’ambiance aussi, j’ai tout de même apprécié ce film.

.

AFTER (2019), de Jenny Gage. Avec Josephine Langford, Hero Fiennes-Tiffin, Samuel Larsen. Depuis son plus jeune âge, Tessa était promise à un avenir tout tracé : une vie rangée, une brillante carrière, un mariage tranquille avec son fiancé de toujours. Jusqu’à sa rencontre avec Hardin à son arrivée à l’université. Grossier, provocateur, cruel, c’est le garçon le plus détestable qu’elle ait jamais croisé. Et pourtant, ce bad boy tatoué pourrait bien lui faire perdre tout contrôle… Mon avis : j’avais été déçu par ce film, dans le sens où je ne retrouvais pas vraiment les personnages du livre. Mais finalement, après ce 2ème visionnant, j’ai pu apprécier le film tel qu’il est et l’apprécier à sa juste valeur.

.

.

.

POULET AUX PRUNES (2011), de Marjane Satrapi &Vincent Parronaud. Avec Mathieu Amalric, Edouard Baer, Maria de Medeiros. Téhéran, 1958. Depuis que son violon tant aimé a été brisé, Nasser Ali Khan, un des plus célèbres musiciens de son époque, a perdu le goût de vivre. Ne trouvant aucun instrument digne de le remplacer, il décide de se mettre au lit et d’attendre la mort. En espérant qu’elle vienne, il s’enfonce dans de profondes rêveries aussi mélancoliques que joyeuse, qui, tout à la fois, le ramènent à sa jeunesse, le conduisent à parler à Azraël, l’ange de la mort, et nous révèlent l’avenir de ses enfants… Au fur et à mesure que s’assemblent les pièces de ce puzzle, apparaît le secret bouleversant de sa vie : une magnifique histoire d’amour qui a nourri son génie et sa musique… Mon avis : j’avais lu la BD quelques jours avant de voir ce film, et j’ai trouvé qu’il était même mieux que celle-ci, surtout différent. C’est une très jolie histoire, très belle à regarder et à suivre.

.

THE MORTAL INSTRUMENTS (2013), de Harald Zwart. Avec Lily Collins, Jamie Campbell Bower, Robert Sheehan. New York, de nos jours. Au cours d’une soirée, Clary, 15 ans, est témoin d’un meurtre. Elle est terrifiée lorsque le corps de la victime disparaît mystérieusement devant ses yeux… Elle découvre alors l’existence d’une guerre invisible entre des forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d’Ombres. Le mystérieux Jace est l’un d’entre eux. À ses côtés, Clary va jouer dans cette aventure un rôle qu’elle n’aurait jamais imaginé. Mon avis : j’aime beaucoup ce film, je l’ai vu il y a des années, avant même d’avoir lu le premier tome. Et surtout j’aime beaucoup Lily Collins, j’aime le Jace et le Simon de ce film. Et je déteste la série Shadow Hunters et leurs acteurs !

.

Donc voilà les films que j’ai vu le mois dernier, ce sont pratiquement que des re-visionnages comme je vous l’ai dit au début mais j’avais envie de revoir ces films. J’aimerais continuer avec les autres Divergente et le Remède Mortel, à voir si j’y arrive ! Et vous, quels films avez-vous vu en avril ?

2 réflexions sur “Mes films d’avril 2020 : des re-visionnages

  1. Light And Smell 20 mai 2020 / 18:15

    Je n’en garde pas beaucoup de souvenirs, mais j’avais trouvé les films Rouge Rubis plutôt pas mal pour passer une soirée sympa 🙂
    Quant à Labyrinthe, il faut que je lise le roman avant, mais le film me tente bien…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s