Avant toi – Jojo Moyes

Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

Ça faisait des années que j’avais ce livre dans ma PAL et je l’ai enfin sorti. Je l’ai lu à l’occasion du readathon 48h fait sur Instagram, même si je ne l’ai pas lu en 48h parce que je suis lente eh oui. Ce n’est pas mon genre de prédilection comme vous vous doutez je pense, mais n’empêche de temps à temps j’aime beaucoup lire ce genre de livre, et je dois avouer que j’en lis de plus souvent, je diversifie un peu mes lectures et je ne reste pas bloquée sur du Young Adult (même si le YA c ma vi)

Tout d’abord en entrant dans ce livre j’ai trouvé qu’il y avait une ambiance plutôt particulière dans le sens où notre héroïne habite toujours chez ses parents à 26 ans, c’est une famille pauvre, et elle doit rester chez eux car elle n’a pas d’argent pour avoir son propre logement. Et elle doit les aider financièrement. De plus, l’histoire se passe dans une petite ville, on a comme un impression d’être enfermé, de ne pas pouvoir évoluer, d’être bloqué à jamais dans un coin paumé avec aucune évolution possible. Comme il est dit dans le résumé, elle perd son travail et doit en trouver un autre. Le « pole emploi » de la bas lui dégote un taff plutôt bien payé : s’occuper d’un tétraplégique (et là tu penses direct à Intouchable).

J’ai compris que j’avais peur d’exister sans lui.
– Comment peux-tu avoir le droit de détruire ma vie, quand moi je n’ai pas mon mot à dire au sujet de la tienne ?

C’est là qu’elle (et nous aussi) rencontre Will, qui vit dans son fauteuil depuis 2 ans. Au début, il est loin d’être sympa avec elle et lui en fait voir de toutes les couleurs. Malgré tout, ils vont tous les deux s’apprivoiser (ref au petit prince t’as vu) et crée un lien indescriptible. On arrive au fil des pages à s’attacher à Will (et à Lou aussi) et on comprend ce qu’il ressent, pourquoi il veut ne plus vivre (c’est dans le résumé, je ne spoil pas). Du coup quand Lou apprend ça, elle a déjà apprivoisé Will et le kiff bien, alors elle va essayer de faire en sorte de lui faire changer d’avis et qu’il reste en vie pour elle tout ça tout ça. Et je ne vous dis pas la suite.

Au début du livre j’ai eu un peu de mal à m’attacher aux personnages et à rentrer et être à fond dans l’histoire. Mais au fil des pages, j’ai commencé à adorer ma lecture et là impossible de m’arrêter, ce livre s’était transformé en un page turner et c’était juste trop bien. Je voulais savoir ce qui allait se passer, les idées de Lou, ses joies et ses déceptions. Et je voulais savoir ce qu’il allait se passer entre les deux, car la romance arrive assez tard. J’étais totalement à fond et j’ai adoré. Et une fois le livre finit j’étais au bout de ma vie. Le lendemain, j’ai enchainé avec le film, que j’ai aussi adoré.

On a qu’une vie, Clark. C’est le devoir de chacun de la vivre aussi intensément que possible.

Et bref, si vous aimez les contemporains, les personnages attachants et les relations compliquées, ce livre est fait pour vous. C’est aussi une belle leçon de vie, et j’en retiens qu’il faut vivre sa vie à fond car on ne sait jamais quand elle se finira.

9/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s