Jeunesse·Romance

Girl Online on tour, Zoe Sugg

103_0999.JPG

Editions La Martinière J Fiction
Publié en février 2016
410 pages
14,50€

Divider-5-1 - copia

RESUME

Partie en tournée avec Noah, son petit ami rocker, Penny se sent perdue. Loin de chez elle, tout lui manque : sa famille, son meilleur ami Elliot… et son blog, Girl Online. Penny croyait vivre un rêve. Mais est-elle vraiment faite pour partager la vie d’une rock-star ?

Divider-5-1 - copia

pense

Ça faisait un an que j’avais lu le premier tome que j’avais trouvé un peu trop bisounours à mon goût. En ce qui concerne le deuxième tome, c’est pareil niveau ambiance. Mais de toute façon, je ne m’attendais pas à autre chose. C’est un livre pour jeune fille/adolescente et je ne pense donc pas que j’étais le public visé. Ce livre apporte une vision assez rose du monde, ce dont on peut avoir besoin quand on traverse cette phase de notre vie.

histoire

En ce qui concerne l’histoire, je l’ai un peu moins appréciée que celle du premier tome, quand on ne savait pas qui était Noah. Malgré tout, j’ai quand même bien aimé voyager avec Penny et la suivre un peu partout. Je trouve aussi que ce livre est trop romantique pour se rapprocher de la réalité, que ce soit les personnages ou les lieux. Mais de temps en temps, ça ne fait pas de mal. Enfin je crois. Secrètement, on adore même si on a souvent envie de taper Penny et de la secouer.

perso

Le problème avec elle, c’est qu’elle en fait toujours trop, que ce soit à propos de ses angoisses ou de Noah. Et même tout les autres personnages en font trop pour elle, comme si c’était une reine. On a compris qu’elle était au centre de l’histoire, pas la peine d’en faire autant. C’est pour ça que j’ai préféré Noah dans ce livre, c’est celui qui me plait le plus. Mais je trouve quand même qu’il est beaucoup trop fait d’un point de vue féminin, c’est à dire que ce n’est pas du tout ce qu’on attend d’un jeune homme de 18 ans. Surtout quand on sait qui est Noah, sans vouloir spoiler le premier tome.

Un autre truc que je n’ai pas aimé sur Penny, parce que il y en a beaucoup, c’est ses articles de blog : elle donne des conseils qu’elle-même n’est pas fichu de suivre, elle croit qu’elle connaît tout, et elle conseille les gens alors qu’elle n’arrête pas de faire des choses insensées. Et en plus, je déteste la police utilisée pour ces moments-là et aussi son style de rédaction.

J’ai beaucoup aimé Alex et Eliott et aussi Leah. J’ai trouvé qu’ils étaient des personnages adorables, on a envie de les rencontrer. Mais il y a encore une fois un problème dans ce livre : les amis de Penny font beaucoup trop pour elle, et elle aussi, et je trouve que pour des ados de 16 ans, ça fait pas du tout réaliste. Ce livre est bourré de clichés, d’une vision manichéenne et d’innocence. Et bien évidemment, comme je l’ai dit au début, je ne pense pas que je sois le public visé, mais il se trouve que j’avais reçu ce livre des éditions La Martinière J fiction que je remercie, et je ne pouvais faire autrement que de le lire.

bref

Même si je donne l’impression de saquer le livre, j’ai quand même passé un agréable moment. Mais j’aurais préféré avoir plus de scènes entre Penny et Noah et que leur relation évolue plus que ça car ça fait plus de 6 mois qu’ils sont ensemble. Pour ce qui est de l’intrigue, j’ai assez bien aimé mais pas autant que le premier et je me doutais un peu du coupable. Un livre un peu trop rose pour moi

6, 5 / 10

 

Chick-lit·Jeunesse

Girl online, Zoe Sugg

Girl Online

Editions La Martinière J fiction
Publié en mai 2015
350 pages
13,90€


4ème de Couverture 

Gaffeuse et très réservée, Penny a un secret. Sous le pseudonyme Girl Online, elle confie ses doutes, ses joies et ses peines à son blog, devenu le rendez-vous des filles de son âge.Grâce à ce blog, peu à peu, Penny prend confiance en elle et devient capable d’affronter la réalité.Et quand elle rencontre Noah, elle se surprend même à rêver d’amour…Mais l’élu de son cœur n’est pas n’importe quel garçon. Lui aussi a un secret.Et Penny n’est pas au bout de ses surprises…


Ce que j’en ai pensé 

Alors ce livre a été pour moi une très belle lecture, j’ai passé un agréable moment en le lisant. La rédaction est assez légère, les tournures de phrases ne sont pas très recherchées mais ça permet de lire le livre de manière encore plus fluide. La couverture est juste magnifique et je trouve ça très important. A l’arrière, on a une petite photo de Zoella, la youtubeuse qui a écrit ou co écrit ce livre. Elle s’est faite aidé par une auteur pro mais l’idée vient d’elle. Et je trouve ça hyper cool parce qu’elle s’inspire de sa vie. 7
L’histoire se déroule à Brighton, sur la côte anglaise. Penny est une adolescente de quinze ans (preque seize) qui a un secret : elle tient un blog à succès où elle se fait nommer Girl Online. Elle y poste tout plein de sujets et a beaucoup de lecteurs. Mais voilà : elle est une catastrophe ambulante. J’ai beaucoup aimé le personnage de Penny, j’ai aimé la personne qu’elle est et ce qu’elle devient. Mais dès fois, j’ai l’impression qu’elle en fait trop, qu’elle est un peu too much notamment dans les moments d’angoisse.
De plus, à un moment, elle poste une note sur son blog et elle obtient plus de 10000 abonnés en une nuit ce qui est casi impossible je pense. Mais ce n’est qu’un petit détail. En Angleterre, sa vie tourne en rond : son meilleur ami Eliott vient la voir tout le temps et elle va au collège. Mais un jour, sa mère va recevoir une proposition de travaille à New York, et sa famille et Eliott vont partir une semaine là-bas. Il faut savoir que pour Penny, il est difficile de prendre l’avion ou même la voiture parce qu’elle a eu un accident et elle fait des crises d’angoisse.
Elle va rencontrer à New York un garçon du nom de Noah avec lequel elle va tout de suite bien s’entendre. Mais il cache un très grand secret (secret qu’on nous apprend vers la fin alors que je l’ai découvert dès le début !! :p). Et Penny ne va le découvrir qu’une fois rentrée en Angleterre, séparé de lui de 4000km.
Dans ce livre, ce que j’ai aimé, c’est d’abord la relation entre Penny et Noah, même si tout se passe un peu vite pour moi. Aussi, j’ai bien aimé le fait que Penny vive pleinement dans notre monde donc c’est à dire qu’elle utilise les réseaux sociaux, elle a un blog… J’ai aussi bien aimé les thèmes abordés dans ce livre.
Bien évidement, le secret de Noah, les « amis » de Penny vont le découvrir avant elle et s’en servir contre elle. L’amitié est aussi bien exploité dans ce livre. Franchement, peu de choses m’ont déplut et j’ai été agréablement surprise en lisant ce livre. Je m’attendais pas à grand chose et donc j’ai été bien surprise.
—–
Même si la rédaction est très simple, on en sort très frais et requinqué. Cette histoire n’est pas un coup de coeur mais elle m’a donné un peu d’amour dans ma vie. Je vous recommande donc ce livre !

8 / 10

Young Adult

Ce si joli trouble, Cora Carmack

IMG_1047.jpg

Editions La Martinière J fiction
Publié en 2012
280 pages

14,90€


Résumé

La veille de sa rentrée à la fac, Bliss Edwards a décidé de franchir le pas. Ce soir, elle ramène un garçon chez elle ! Au moment de passer à l’acte, pourtant, c’est la panique. Bliss invente une excuse bidon et quitte son appartement au milieu de la nuit. Et le lendemain, catastrophe : en entrant dans son cours de théâtre, elle tombe nez à nez avec celui qu’elle a abandonné chez elle, complètement nu, huit heures plus tôt…Bliss ne s’est jamais sentie aussi ridicule ! D’autant plus qu’elle le trouve vraiment séduisant…

Ce que j’en ai pensé

Tout d’abord, ce livre a été une lecture très légère et rapide. La plume de Cara Carmack est fluide, on ne se casse pas la tête pour déchiffrer le livre. On se plonge directement dans la vie de Bliss, étudiante en théâtre. L’histoire commence sur sa rencontre avec Garrick, qui deviendra le centre de son univers par la suite. Elle le rencontre dans un bar, parce que son amie Kelsey l’a forcé à sortir. Bliss a un seul but pour ce soir : perdre sa virginité, et Garrick semble l’homme parfait pour cela. Elle le trouve incroyablement beau, et intelligent. Malheureusement, tout ne va pas se passer comme prévu. Enfin plutôt comme elle, l’avait prévu. Parce que moi, c’est ce que je reproche à ce livre : il est trop prévisible. 

En effet, je devinais à chaque fois ce qui allait se passer. D’abord, je trouve que tout tourne autour de Garrick dans sa vie. Il n’y a aucune situation initiale. En fait, on ne connait même pas Bliss. On ne sait pas qui elle est, d’où elle vient, on sait juste qu’elle veut découvrir le sexe ce soir-là. Je trouve aussi que la relation qu’elle a avec lui est trop niaise. Elle se vexe pour un rien, et dès qu’ils ont une petite dispute, ça y est, c’est fini entre eux. Si je devais résumer mon avis, je dirais que ce livre est « too much ». Je n’ai pas de problème avec Bliss, je l’aime bien, je trouve que c’est un personnage enfantin pour son âge mais elle nous divertit de part ses maladresses.
 —
J’ai l’impression que ce livre a été écrit qu’une traite, comme si l’auteur n’avait pas pensé à comment l’histoire allait se dérouler. Quand je lis un livre, j’aime bien connaître un minimum mon personnage, son mode de vie et ses problèmes. Hors ici, son seul problème c’est d’être vierge, ou plutôt de ne plus vouloir l’être. Malgré mon opinion assez négatif, je dois avouer que j’ai quand même aimé découvrir cette histoire, même si elle est trop courte. J’aurais voulu découvrir plus de chose sur Bliss, et surtout j’aurais aimé que l’histoire entre elle et Garrick dure plus longtemps. J’ai l’impression que tout s’est déroulé en un mois en fait, ce qui est beaucoup trop vite. J’ai beaucoup aimé les passages où l’auteur nous décrivais le théâtre, comment Bliss interprétait le rôle, et où elle puisait ses sentiments. J’ai été surprise que la fin arrive si vite, j’aurais aimé savoir ce qui allait se passer entre eux plus tard.

7 / 10