Harry Potter et l’Ordre du Phénix – JK Rowling

A quinze ans, Harry s’apprête à entrer en cinquième année à Poudlard. Et s’il est heureux de retrouver le monde des sorciers, il n’a jamais été aussi anxieux. L’adolescence, la perspective des examens importants en fin d’année et ces étranges cauchemars… Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour et, plus que jamais, Harry sent peser sur lui une terrible menace. Une menace que le ministère de la Magie ne semble pas prendre au sérieux, contrairement à Dumbledore. Poudlard devient alors le terrain d’une véritable lutte de pouvoir. La résistance s’organise autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours..

Je tiens à dire que je n’ai pas lu ce livre, mais que je l’ai écouté, sur audible. Il s’agit de ma première lecture de ce tome, mais bien évidemment je connaissais déjà l’histoire grâce au film. Je vais aussi bien parler de ce tome comme de mon expérience avec le livre audio, car c’était la première fois que j’en écoutais un.

Tout d’abord, j’ai trouvé ce livre tellement agréable à écouter, le narrateur a une voix entrainante et change de voix à chaque personnage (d’ailleurs je ne savais pas que Ron était censé zozoter). Il crée une véritable ambiance lors de notre écoute, une ambiance que nous n’avons pas en lisant nous même le livre. Ce que j’aime dans le livre audio, c’est qu’on peut l’écouter en faisant autre chose, comme si c’était une musique. Par exemple, je l’écoutais en cuisinant ou encore en me baladant ou même sous la douche ! Tout ça pour dire que c’est un format très pratique, qui permet de lire un livre sans le lire. Il permet de concilier nos activités avec la lecture, alors maintenant plus d’excuses !

Quant à l’histoire, rien de surprenant car je la connaissais déjà. Malgré tous, on retrouve des éléments qui ne sont pas dans le film (c’est normal, on ne peut pas concilier 1040 pages d’un livre dans un film de 2h). C’est donc toujours plus intéressant de découvrir certains aspects qu’on ne connaissait pas avant. Les scènes que j’ai préféré sont les mêmes que dans le film, c’est quand nos héros se retrouvent dans la salle sur demande à s’entrainer à la défense contre les forces du mal. J’ai aussi bien aimé suivre les cours particuliers de Rogue à Harry pour qu’il puisse protéger son esprit de Voldemort.

– Ron, dit Hermione d’un air très digne en trempant la pointe de sa plume dans son encrier, tu es le butor le plus insensible que j’aie jamais eu l’infortune de rencontrer. 
Un silence un peu étonné accueillit ce discours.
– Il est impossible de ressentir tout ça à la fois sans exploser, dit enfin Ron.
– Ce n’est pas parce que tu as la capacité émotionnelle d’une cuillère à café qu’il en va de même pour tout le monde, dit Hermione d’un ton féroce en reprenant sa plume.

Alors une chose qu’il faut savoir : j’ai beaucoup de mal avec le personnage de Harry. Je ne le trouve pas vraiment intéressant et il m’insupporte : c’est lui le plus fort, c’est lui le leader, il ne lui arrive que des trucs pas cool blablabla. J’aime bien le personnage de Ron, même si ça fait bizarre de l’entendre zozoter. Et je trouve que Harry n’est pas toujours sympa avec son meilleur ami. Par contre, j’aime beaucoup Hermione, je la trouve forte, malicieuse et intelligente. Heureusement qu’elle est là pour sauver les autres grâce à son cerveau. J’adore le personnage de Luna, qui est vraiment loufoque (d’où son surnom). Elle apporte vraiment une nouvelle dimension à l’histoire, car elle sait des choses qui vont aider les autres, qui la prennent pour une folle. Je ne suis pas très fan de Cho et de Ginni, je ne saurais vraiment dire pourquoi. Et enfin dans ce tome on a la présence de ce personnage plus que détestable, celui que personne ne peut voir en peinture j’ai nommé Dolores Ombrage. Elle est le personnage que je déteste le plus, elle passe même devant Voldemort. J’ai tellement envie de la fracasser, de l’étrangler, de lui faire tout le mal du monde, et pourtant je suis pacifiste.

 – Je suis profondément navrée d’avoir à vous contredire, Minerva, mais si vous lisez bien mon petit mot, vous verrez que les résultats de Harry dans ma classe ont été très médiocres…
– J’aurais du me montrer plus explicite, dit le professeur McGonagall en se tournant enfin vers Ombrage pour la regarder droit dans les yeux. Il a obtenu des notes élevées aux examens de Défense contre les forces du Mal chaque fois qu’il a eu affaire à un professeur compétent.
Le sourire du professeur Ombrage s’effaça aussi soudainement qu’une ampoule qui grille.

En bref, j‘ai adoré mon expérience avec le livre audio, surtout à écouter Harry Potter. Le livre audio est pour moi un mélange entre le livre et le film, un combo parfait !

9,5 / 10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s