BD·Jeunesse

Lou, tome 2 : Mortebouse, Julien Neel

vsco-photo-2.jpg

Editions Glénat
Publié en 2005
50 pages
10€

Divider-5-1 - copia

RESUME

Lou est une petite fille qui ne connaît pas son papa, qui vit seule avec sa maman et le petit chat qu’elles ont adopté. Toutes les deux ont une grande complicité, elles jouent à la console, se font des pizzerias Lou est amoureuse de son voisin d’en face mais bien sûr n’ose pas lui avouer C’est une petite fille très à la mode avec des dons de styliste. Sa meilleure copine s’appelle Mina, et ensemble elles partagent beaucoup de choses. Lou se dit aussi que Richard, qui vient d’emménager sur son palier, pourrait très bien plaire à sa mère. D’ailleurs elle va se débrouiller pour les faire se rencontrer.

Divider-5-1 - copia

Poursuivre la lecture « Lou, tome 2 : Mortebouse, Julien Neel »

BD

Lou, tome 1, Julien Neel

KODAK Digital Still Camera

Editions Glénat
Publié en 2004
48 pages

10€


4ème de Couverture

Lou est une petite fille qui ne connaît pas son papa, qui vit seule avec sa maman et le petit chat qu’elles ont adopté. Toutes les deux ont une grande complicité, elles jouent à la console, dînent dans des pizzerias… Lou est amoureuse de son voisin d’en face mais, bien sûr, n’ose pas lui avouer… C’est une petite fille très à la mode avec des dons de styliste. Sa meilleure copine s’appelle Mina, et ensemble elles partagent beaucoup de choses. Lou se dit aussi que Richard, qui vient d’emménager sur son palier, pourrait très bien plaire à sa mère. D’ailleurs, elle va se débrouiller pour les faire se rencontrer…


 

Ce que j’en ai pensé 

Je connais Lou de par de dessin animé que j’adore ! Je crois que j’ai vu tout les épisodes. Et puis j’ai voulu découvrir les BDs, l’histoire originale d’où Lou sort. Et bien je ne suis pas déçue. J’ai adoré cette jeune fille, ses idées, sa façon de penser. J’aime la petite personne qu’elle est et le caractère qu’elle a.
 
La BDs est découpée en plusieurs petites histoires que l’on retrouve dans les dessins animés, mais plus détaillée à la TV que dans le livre. Mais j’ai vraiment tout adoré. Les dessins sont super beau. J’aime aussi beaucoup la mère de Lou. On peut même comparer son comportement à celui d’une enfant et celui de Lou à celui d’un adulte. C’est comme si elles avaient échangés leurs rôles.
 
Lou rentre dans l’adolescence et ça se sent. Tout les problèmes qui lui arrivent le prouvent. Elle devient amoureuse, elle n’arrive plus à jouer aux poupées… Elle a aussi un très grand sens de la créativité! Je pense que le titre « Journal infime » résume pas mal ce que contient le livre!
 
On ne s’en lasse pas, 

5 / 5