Dystopie·Young Adult

L’Héritière – Kiera Cass

FullSizeRender.jpg

Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s’attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n’est peut-être pas aussi difficile qu’elle le croyait. 

divider-5-1-copia1

Ce que j’en ai pensé

Avant de commencer ce livre, j’avais une énorme appréhension. Si vous avez suivi mon avis sur les 3 premiers tomes, vous saurez que la trilogie a été un immense coup de cœur pour moi. Et en sachant que l’histoire des 4ème et 5ème tomes se déroulaient 20 ans après, j’avais un peu les pétoches que ça casse complètement la saga. Mais quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai découvert ce personnage formidable qu’est Eadlyn, la fille d’America et Maxon ! Sérieux, j’ai dévoré ces bouquins encore plus vite que les 3 premiers, j’en avais même oublié ma propre existence. J’en encore plus kiffé ces deux derniers livres que les premiers, et je ne pensais pas ça possible.

Commençons par le commencement : Eadlyn, princesse d’Ilea et la future reine. On m’avait dit « tu vas voir, Eadlyn elle est insupportable » blablabla, et j’ai été grave étonnée de voir qu’en fait, je l’adorais. J’aimais tout simplement la personne qu’elle était, et les choix qu’elle faisait je les comprenais totalement. En lisant ce livre, je me suis rendue compte que non, je ne m’identifiais pas au personnage, j’étais le personnage. Elle est représentée comme une princesse froide et indépendante au début du l’histoire mais il ne faut pas oublier malgré tout qu’elle reste une fille de 18 ans. Et ça, un seul personnage a pu le capter pour moi, et c’est Kile. Mais je reviendrais sur lui plus tard.

Le but de la sélection que va vivre Eadlyn, c’est de divertir le peuple pour qu’il arrête un moment de se rebeller, le temps de trouver une solution durable. D’ailleurs en y repensant, on a pas beaucoup de côté politique et de contacte avec les gens du royaume développés ici, mais on est tellement pris dans le livre qu’on s’en fiche. Ce que j’ai aimé aussi c’est que Eadlyn a une relation très soudée avec sa famille, et surtout avec son jumeau, Ahren. D’ailleurs j’ai trouvé ça génial d’avoir crée ce personnage, il va lui servir de confident et de protecteur plusieurs fois dans le tome. Elle va d’ailleurs lui confier qu’elle ne compte pas épouser quelqu’un à la fin de la sélection. Car oui, le but est de lui trouver un mari parmi les 35 prétendants qui vont vivre avec elle pendant quelques semaines. Un peu chaud, non ?

Et tout de suite, on va retrouver le personnage de Kile, qui n’est en fait que le fils de Marlee, la meilleure amie d’America qui vit avec elle au palais. J’ai immédiatement accroché avec lui, et ce qui m’a plus c’est qu’il était le seul à la tutoyer et à la prendre pour égale. Tous les autres garçons la vénéraient, notamment Henri ou Erik. En plus, j’ai remarqué que par rapport aux premiers tomes, les garçons de cette sélection ne faisaient rien pour faire leurs preuves, ils avaient juste le droit à des rendez-vous avec la princesse. Alors qu’au temps de Maxon et America, les prétendantes devaient s’investir beaucoup plus. Mais j’ai adoré découvrir tous ces mâles en même temps qu’Eadlyn. Et en ce qui concerne Kile, je trouve qu’il ferait un prince parfait. J’ai adoré la scène dans le couloir, je crois qu’elle reste ma favorite.

J’ai pas mal aimé le personnage de Erik, qui est en fait l’interprète d’Henri, puisque celui-ci ne parle pas anglais. Mais je l’aime bien en tant qu’ami-confident d’Eadlyn, pas en tant que potentiel prétendant. Et Henri est un de mes prétendants favoris, après Kile bien sûr. Il est passionné par la cuisine et c’est un truc qu’il peut partager avec la princesse dans avoir besoin parler la même langue.

Comme d’habitude Kiera Cass m’a  surprise à la fin du tome, ce qui fait qu’on reste sur un suspense énorme et insupportable, et j’ai d’ailleurs enchaîné avec le dernier tome. J’ai trouvé ce final lourd en émotions, on a tous les sélectionnés qui sont là, réunit avec la famille royale, et on a Kile, comme toujours beaucoup plus engagé que les autres de part son statut. Et finalement, même si c’était impensable pour elle, Eadlyn s’est attachée à tous les candidats. 

Je dois dire que j’ai largement préféré être sous le point de vue de la sélectionneuse plutôt que celui de la sélectionnée. En tout cas, ce livre reste un immense coup de cœur et je souhaite à tout de monde de le découvrir. Une pure merveille. 

10 / 10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s